dossier_sante_alcool_biere_et_alcolpops_inside_beer

Bière et alcopops

La bière: une boisson préhistorique, c'est bien de cela qu'il s'agit! Depuis, la composition a évolué et c'est une nouvelle génération de bière qui est née: les alcopops.

Historique de la bière

La fabrication de la bière, date de l'époque du Néolithique (8000 ans av. J.-C.). L'homme s'est mis à récolter les céréales, à les moudre puis à les faire bouillir. C'est à partir de ces bouillies oubliées et fermentées par inadvertance à l'air libre que sont nées les premières bières.

Cette bière préhistorique, qui ressemblait plus à une sorte de soupe épaisse qu'à une boisson, a traversé le temps jusqu'à connaître une fabrication plus industrialisée et le succès mondial que l'on connaît aujourd'hui. Certes, le goût et la texture ont évolué à travers les âges, mais les ingrédients principaux sont restés les mêmes.

Les composants de la bière

L'eau: L'eau est un élément indispensable à la fabrication de la bière puisque celle-ci est composée de 80% à 90% d'eau. A titre d'exemple, 5 litres d'eau sont nécessaires à la fabrication d'un litre de bière. De la qualité et du taux de sels minéraux présents dans l'eau dépendront les saveurs et les caractéristiques finales de la bière.

Les céréales: La bière est fabriquée essentiellement à base d'orge mais parfois on utilise du froment ou du seigle pour certains types de bières. Le procédé de maltage consiste à reproduire les conditions idéales pour la germination de l'orge. Une fois les conditions réunies, l'orge commencera à produire les enzymes et le sucre nécessaires à la production d'alcool.

Le houblon: Le houblon assure la conservation, ainsi que les arômes de la bière, en lui procurant sa légère amertume. A certaines bières blanches on ajoute des épices comme la coriandre (plante grimpante de la famille des Cannabinacées), ou des écorces d'oranges.

Les alcopops

Le succès énorme de ces limonades mélangées à de l'alcool touche principalement un public jeune et branché. Ces boissons alcoolisées ne sont pas sans dangers. Malgré le goût sucré, leurs apparences sont trompeuses car les alcopops contiennent entre 5% à 6% d'alcool fort.

A titre d'exemple, une étude tirée de l'ISPA en 2005 montre que si une jeune fille de 14 ans pesant 48 kg, boit deux alcopops, (soit 24 grammes d'alcool), cette dernière aura un taux d'alcool dans le sang d'environ 0.9 pour mille, soit un taux largement au-dessus de la limite fixée par la prévention routière de 0.5?. A ce pourcentage d'alcoolémie, les conséquences physiques et psychologiques sont évidentes et peuvent causer de graves problèmes de santé.

Partager
© 2013-2020, skool.ch - by etucom
Mentions légales : ce site appartient à la société Etucom sàrl qui en assume l’entière responsabilité et signe les contrats de placement. Plus d’informations sur etucom.com