dossier_sante_alimentation_BED_dieting_hard_wc

La boulimie, c'est quoi?

La boulimie n'est pas le contraire de l'anorexie, elle est une autre forme de trouble alimentaire également liée à l'image de son corps, à un idéal de minceur et une phobie de grossir. Elle fonctionne par crises incontrôlées, qu'on appelle compulsives, (1h ou 2h) pendant lesquelles les personnes boulimiques, principalement des filles, engouffrent tout ce qu'elles trouvent, à toute vitesse, sans aucun plaisir. Prises de maux de ventre, elles vomissent ou se font vomir peu après. Les aliments ne sont pas gardés et elles ne prennent pas de poids. Elles peuvent en plus avoir recours à des laxatifs (médicaments qui accélèrent l'évacuation fécale) ou des diurétiques (médicaments qui provoquent l'excrétion urinaire).

Se manifestant par crises, la boulimie apparaît comme une échappatoire à un grand moment d'angoisse, de dépression. Elle peut être couplée à des phases d'intenses restrictions alimentaires (anorexie).

Qu'est-ce que cela entraîne?

A long terme, certaines conséquences physiques font jour: la remontée de sucs gastriques entraînant l'inflammation des gencives et d'un endommagement des dents. Dans des cas plus graves une rupture de l'estomac, une perforation de l'oesophage et des défaillances cardiaques peuvent survenir.

Ce problème se vit dans une grande solitude. La culpabilité, la honte retiennent bien souvent la personne d'en parler. Celle-ci est pourtant consciente du mal qui l'affecte. Cette maladie a encore ce caractère pervers: elle sait rester discrète aux yeux de l'entourage. Néanmoins certains troubles du comportement peuvent être peu à peu perçus. Il s'agira d'ouvrir le dialogue et que la personne boulimique puisse mettre des mots sur le problème qui la ronge et qui provoque ses crises. Plusieurs types d'analyse peuvent être entrepris pour que la personne identifie les causes de ses comportements et puisse les modifier. On obtient de bonnes chances de rémission mais les rechutes sont possibles.

Quelques signes d'alerte

  • La personne est sans cesse préoccupée par la nourriture.
  • Elle refuse de manger en compagnie ou à des heures fixes.
  • Elle est obsédée par des régimes.
  • Elle se lève constamment de table et disparaît pendant quelques minutes.
  • Elle va systématiquement aux toilettes ou dans la salle de bain après chaque repas.
  • Elle achète des quantités de nourriture qui disparaissent rapidement.
  • Elle a de très nombreuses caries dues à l'acidité de ses vomissements.
  • Elle a une enflure au niveau de la mâchoire et des joues.
  • Elle peut avoir une éraflure sur sa main droite au-dessus de l'index. Cette griffure est due à ses dents qui blessent sa main lorsqu'elle se fait vomir.
  • D'autres indices peuvent être décelés comme des problèmes de vols dans les supermarchés ou un manque récurrent d'argent.

Partager
© 2013-2020, skool.ch - by etucom
Mentions légales : ce site appartient à la société Etucom sàrl qui en assume l’entière responsabilité et signe les contrats de placement. Plus d’informations sur etucom.com