dossier_violence_ecole_violence

Violence à l'école

Plusieurs types de violence se dégagent. D'abord la violence entre élèves engendrant insultes, bagarres, menaces, chantage, harcèlement sexuel; les actes de vandalisme; la violence d'élèves à professeurs matérialisée le plus souvent par des violences verbales et plus rarement par des violences physiques; et la violence de professeurs envers les élèves, également en majorité verbale.

La violence fait donc partie d'un réseau de relations complexes. Elle n'existe pas plus aujourd'hui qu'avant, mais c'est la notion de violence gratuite qui apparaît actuellement: plaisir de cogner, de détruire!

A qui la faute?

On met le plus souvent en cause les parents, trop absents, responsables d'un manque d'affection, de cadrage. Mais on accuse aussi le système scolaire, l'école, ses directeurs, les enseignants, puis l'Etat qui ne prend pas de bonnes mesures. Les médias ont aussi leur part de responsabilité.

Les acteurs sont nombreux et chacun à son niveau peut avoir une part d'implication dans l'éclatement de la violence à l'école. Le problème ne se résout pas en imputant la faute à un seul coupable!

Que faire?

Il faut une prise de conscience de toutes les parties pour que le climat scolaire soit sécurisant. Si tu constates que le climat dans ta classe, dans la cour ou avec un prof dégénère, il faut aller tout de suite en parler avec une personne de confiance qui saura engager les démarches pour enrayer la situation. Cela peut être le médiateur scolaire, un prof en qui tu as confiance, le directeur de l'école, tes parents... Si tu es la victime, il faut absolument sortir de ce schéma de peur que ton agresseur exerce sur toi pour te diriger vers quelqu'un de fiable.

Partager
© 2013-2020, skool.ch - by etucom
Mentions légales : ce site appartient à la société Etucom sàrl qui en assume l’entière responsabilité et signe les contrats de placement. Plus d’informations sur etucom.com