Array

La Suisse devrait faire son retour dans le programme d'échanges universitaires Erasmus+ dès 2021

Erasmus

Exclue avec la votation populaire du 9 février 2014 sur l'immigration de masse, la Suisse devrait faire son retour dans le programme d'échanges universitaires Erasmus+.

La Suisse devrait pleinement réintégrer le programme européen d'échange d'étudiants Erasmus+ en 2021. Le Conseil des Etats a soutenu jeudi, par 38 voix et 3 abstentions, la solution transitoire du Conseil fédéral, mais il souhaite que les négociations reprennent vite.

Le Conseil fédéral propose d'en rester jusqu'en 2020 à une voie nationale. Il prolonge de fait la solution transitoire mise en place en février 2014 après la suspension des négociations sur la participation de la Suisse à Erasmus+, a expliqué Brigitte Häberli-Koller (PDC/TG) au nom de la commission.

Même si elle n'est pas idéale, cette solution apporte une certaine sécurité juridique et de planification, a salué Didier Berberat (PS/NE). Elle ne nécessite pas non plus de moyens financiers plus importants.

Cette voie ne peut toutefois être que transitoire, a insisté M. Berberat, au risque de largement désavantager les institutions de formation, les milieux scientifiques et les étudiants concernés.

Crédit approuvé

La Chambre des cantons a approuvé sans opposition le crédit total de 114,5 millions de francs entre 2018 et 2020, afin de permettre à la Suisse de participer au programme de mobilité étudiante, mais seulement en tant que pays tiers.

Sur ce montant, 93,8 millions sont destinés aux activités internationales de mobilité et de coopération, 9,6 millions financeront les mesures d'accompagnement et 11,1 millions seront versés à l'agence nationale pour la promotion des échanges Movetia, exploitée par la Confédération et les cantons.

(21.09.2017)
Partager
© 2013-2017, skool.ch - by etucom
Mentions légales : ce site appartient à la société Etucom sàrl qui en assume l’entière responsabilité et signe les contrats de placement. Plus d’informations sur etucom.com