gagner_la_confiance_de_tes_parents

Comment gagner la confiance de ses parents?

L'adolescence est la période de ta vie où tu t'entendras, sans doute, le moins avec tes parents. Ils te prennent encore pour un enfant et pas encore pour un adulte. Il est donc important que tu gagnes leur confiance. Voici comment t'y prendre.

Bye bye New-York

Comme l'argent de poche, la confiance ça se mérite. Si tu souhaites que tes parents te prennent au sérieux, commence par te montrer respectueux envers eux. C'est donnant-donnant. Ne critique pas tout ce qu'ils font, tout ce qu'ils disent, toutes les décisions qu'ils prennent. Ils ont réservé des vacances à Prague alors que tu voulais aller à New York ? Ne leur reproche rien ; tu peux déjà t'estimer heureux de partir en vacances gratuitement ! Essaie de voir le bon côté des choses et remercie-les de leur geste, même si tu es déçu. Ne t'acharne pas sur eux ; s'ils ont changé de projets, c'est qu'il y avait une bonne raison. N'oublie pas qu'ils ont plus d'expérience que toi et savent donc mieux ce qu'ils font et pourquoi. Le monde des adultes est rarement impulsif, mais souvent calculé et réfléchi. Montre-leur donc que tu respectes leur décision, et ma foi tant pis, New York ce sera pour une autre fois!

Plus un gosse!

La seule chose qui prouvera à tes parents que tu as mûri est ton comportement. Montre-leur que tu as évolué, que tu ne penses plus comme un enfant. Pour ce faire, il te faudra changer d'attitude. Par exemple, ne leur fais pas de crise lorsqu'ils refusent de te donner de l'argent de poche. Les « tu me gâches la vie », « c'est pas juste ! » etc, ils connaissent : ils les ont aussi sortis à leurs parents. Au lieu de ça, prends le temps de t'expliquer clairement avec eux. Si tu es énervé ou de mauvaise humeur, compte jusqu'à dix dans ta tête et prends de grandes respirations. Ensuite, assieds-toi et demande-leur calmement les raisons de ce désaccord. Utilise un ton paisible et curieux, pas agressif. Le but n'est pas que tes parents se sentent attaqués, mais qu'ils voient que tu cherches à comprendre leur décision. Explique-leur ensuite pourquoi tu ne trouves pas leur réaction appropriée et essaie de trouver un compromis. S'ils refusent, n'insiste pas au risque de te retrouver une fois de plus dans une querelle.

Intéresse-toi à eux. Eh oui, il n'y a pas que toi dans l'histoire : tes parents ont aussi une vie ! Si tu veux faire preuve de maturité, sors de ta bulle ! Demande-leur comment s'est passé leur journée, ce qu'ils ont fait, ce qu'ils ont mangé etc. Ce ne sont certes pas des questions très intéressantes, mais tu peux rebondir sur leurs réponses et apprendre des choses surprenantes.

Prends sur toi

Comme la plupart des ados tu as probablement des tâches ménagères à effectuer. Si tel n'est pas le cas, tu peux sauter ce paragraphe et surtout t'estimer heureux ! Que ce soit débarrasser la table, sortir le chien ou faire le ménage, les corvées sont en général terriblement ennuyeuses. Cependant, elles te permettent de faire preuve de responsabilité envers tes parents ! Ces derniers te confient ces tâches notamment afin de te préparer à l'entrée dans la vie d'adulte. Certes, ça les arrange d'avoir moins à faire à la maison ; mais ils travaillent dur pour t'offrir la vie que tu as. Ils bossent toute la journée, imagine s'ils devaient encore effectuer toutes les corvées seuls pendant que toi tu ne fais rien. Ils seraient surmenés ! Bref, montre-leur que tu es quelqu'un de responsable en effectuant tes tâches à temps, sans qu'ils doivent te le demander. Tu peux aussi en faire plus : passer l'aspirateur pour faire plaisir, tondre le gazon pour épargner ton papa etc. Leur rendre un petit service de temps en temps les mettra de bonne humeur.

Vise l'autonomie

Comme pour tes corvées, n'attends pas qu'on te donne des ordres pour. Si tu vois quelque chose qui n'est pas à sa place, range-le sans attendre que quelqu'un d'autre le fasse. Prends des initiatives ; participe à la préparation du souper, renseigne-toi sur ce que tu peux faire pour rendre service etc. Attention cependant à ne pas prendre trop d'autonomie : n'oublie pas que tu dépends de tes parents. En effet, ce sont eux qui t'hébergent, te nourrissent et t'éduquent. Il faut donc trouver un juste milieu. Par exemple, consulte tes parents avant de sortir et dis-leur tes projets précis, afin qu'ils voient tout de même que tu es organisé.

Sois clément

Last but not least, apprends à demander pardon. Ce n'est pas facile pour tes parents de vivre avec un individu qui subit les va-et-vient de ses hormones. Peut-être t'emportes-tu un peu trop facilement, réfléchis-y... Après t'être calmé, pense bien à ce que tu as dit et à la façon dont tu as pu blesser tes parents. Mets-toi à leur place ; aurais-tu aimé que ton propre enfant agisse ainsi ? Quoi qu'il en soit, ravale ta fierté et excuse-toi auprès d'eux, même si tu ne trouves pas particulièrement que tu es en faute. Ça permettra de libérer la tension et de restaurer la paix dans la maison.

Des parents, tu n'en as pas mille. Profite donc du temps que tu passes avec eux sans les malmener. Sois poli, remercie-les pour tout ce qu'ils font pour toi et surtout rappelle-leur que tu les aimes. Ils t'ont mis au monde et t'aimeront toujours ; rends-leur donc la pareille.

Partager
© 2013-2018, skool.ch - by etucom
Mentions légales : ce site appartient à la société Etucom sàrl qui en assume l’entière responsabilité et signe les contrats de placement. Plus d’informations sur etucom.com