dossier_sexualite_lagrdepremiere_lerespect_young_couple

Le plaisir masculin

Plus facile et rapide, l'orgasme de l'homme diffère de celui de la femme, par le fait qu'il est externe, qu'il est visible et qu'il se traduit par un résultat physiologique: le sperme.

La zone érogène numéro 1 chez l'homme, c'est le pénis, et plus précisément le gland situé à son extrémité, qui est l'endroit le plus réceptif au plaisir. Les stimulations du pénis, par des frottements du pénis sur les parois du vagin ou par des caresses mènent généralement à l'orgasme masculin. Mais l'excitation mentale aide aussi à l'atteindre. En effet, les stimulations psychiques et visuelles comme les pensées érotiques et les fantasmes peuvent stimuler le plaisir.

Au plus haut point d'excitation se produit une sensation de jouissance intense accompagnée de contractions rapides et involontaires de la prostate, de l'urètre et des muscles à la base du pénis. Ces contractions expulsent le sperme pendant 3 à 10 secondes. L'orgasme ne doit pas seulement être associé à l'éjaculation, car avec un peu d'expérience et de maturité, il est possible d'avoir un orgasme sans éjaculer: par exemple quand l'homme a éjaculé plusieurs fois. Il est aussi possible d'éjaculer sans orgasme, lorsque il y a une éjaculation trop précoce.

Après l'orgasme, l'homme passe par une période réfractaire qui dure plus ou moins longtemps. Cette période désigne le temps pendant lequel il est impossible d'avoir à nouveau un orgasme. Soumis à la loi biologique, l'homme est obligé d'attendre après une éjaculation pour avoir une nouvelle érection et cette durée varie chez chacun.

Partager
© 2013-2018, skool.ch - by etucom
Mentions légales : ce site appartient à la société Etucom sàrl qui en assume l’entière responsabilité et signe les contrats de placement. Plus d’informations sur etucom.com