Bon usage de la communication sur internet

Communiquer avec ses intimes, sa famille, ses amis, ses camarades, ses professeurs

Distinguer la sphère intime de la sphère sociale sur Internet et assimiler les différents modes de communication qui sous-tendent les relations entre individus.

Cas concret :

Lorsqu'on crée son profil sur un réseau social, il est important de le paramétrer correctement en fonction de l'usage qu'on fait de ce réseau. S'il est consacré aux échanges avec les intimes, destiné à partager des souvenirs de vacances ou des photos de familles il est judicieux de faire attention à ce que d'autres personnes que ses proches et/ou ses intimes ne puissent consulter ce qui ne leur est pas destiné.

Si on échange avec ses professeurs sur Internet, il est judicieux d'adopter le même ton et le même niveau de langage que celui qu'on utilise quand on leur parle face à face.

Les bonnes questions à se poser :

  • Qui sont nos amis ? A-t-on intérêt à se rendre visible de tout le monde sur Internet ?
  • Comment s'adresser à ses amis, ses copains de classe, ses professeurs ?
  • Quelles précautions doit-on prendre pour parler d'eux ou avec eux sur Internet ?

Présentation :

L'intimité est un besoin essentiel. La sphère intime est l'espace dans lequel on accepte de confier des secrets ou de partager des aspects de sa vie extrêmement personnels. Cette sphère s'ouvre de façon variable et mesurée aux compagnons, aux enfants, aux parents aux amis, toutes personnes très proches avec lesquelles nous partageons en confiance tel ou tel aspect de notre vie privée ou de nos pensées. Dans ce cas, la confidentialité des échanges est une valeur partagée et permet d'adopter une grande liberté dans les propos tenus.

La sphère sociale, en revanche, est une zone de communication plus vaste qui implique des échanges avec des inconnus ou des personnes peu connues et nécessite d'adopter un autre style d'expression, plus mesuré. Une école, un collège, un lycée sont des lieux de vie et de partage avec des personnalités de toutes sortes : élèves, enseignants, surveillants, chefs d'établissements, etc. Cette situation favorise l'apprentissage des règles de vie en communauté (politesse, respect mutuel). Ce sont ces mêmes règles de savoir vivre que l'on retrouve sur Internet, comme dans la rue ou la cour d'une école ! Car si le Web est un formidable outil de communication dont on se passerait difficilement aujourd'hui, on ne doit pas oublier qu'il peut être aussi un moyen rapide de diffusion d'une information personnelle ou d'une rumeur constituée à nos dépens.

Témoignage :

Marion, 16 ans, lycéenne : « J'adore Facebook, je m'en sers pour discuter avec les copines. Je me fais une réputation en écrivant des trucs marrants et en mettant des photos de moi. Un jour, j'ai critiqué une ancienne copine avec qui je me suis fâchée. Ça a fait le tour du lycée ! Tout le monde l'embêtait dans la cour, lui faisait des remarques, certains l'insultaient alors qu'ils ne la connaissaient même pas. C'était ma faute. Elle m'en a beaucoup voulu. Je me suis excusée, mes parents m'ont punie... mais le mal était fait. »

Conseils :

Avant d'écrire quoi que ce soit sur vous, sur un proche, un élève, un professeur via Internet, demandez-vous qui se trouve « à l'autre bout », si ces propos sont bien destinés à cette personne (ou ces personnes) et si le contenu de votre message, le type de langage ou le ton que vous employez sont appropriés pour la circonstance. Il est important d'utiliser le bon ton, les bons termes et de garder la bonne distance avec les personnes à qui l'on s'adresse ou de qui l'on parle.

Par ailleurs, il n'est pas souhaitable de tout dire de soi à n'importe qui et il est important de savoir qui peut être un de nos « amis » sur Internet. Un réseau social permet d'en accumuler un grand nombre, mais ce terme est trompeur : les réels « amis » sont les personnes avec lesquelles on peut parler librement ou partager des secrets (sphères privée, intime). La connaissance de l'autre, le lien avec l'autre sont très importants. Les « amis » des réseaux sociaux ou des outils de communication sur Internet sont, en revanche, de simples « contacts » avec lesquels on peut partager, tout au plus, l'accès à un profil allégé ou une passion commune. Ces échanges se font bien souvent uniquement sur Internet (sphère dite sociale).

Partager
© 2013-2018, skool.ch - by etucom
Mentions légales : ce site appartient à la société Etucom sàrl qui en assume l’entière responsabilité et signe les contrats de placement. Plus d’informations sur etucom.com