tatouage

Le tatouage

Preuve qu'il s'agit d'un véritable phénomène de mode, le tatouage ne fait plus l'exclusivité des marins, des routiers ou des taulards puisque Angelina Jolie, David Beckham, Jessica Alba, Kate Winslet, Justin Timberlake et bien d'autres représentants du monde du show-biz et des fashion victims s'y sont mis. Cet engouement pour le tatouage a également envahi la rue... Monsieur et madame tout le monde arborent des tatouages tribaux, orientaux, celtiques ou bien encore abstraits. Les professionnels ont bien compris l'amplification du phénomène et comme tu as pu l'observer de nombreux salons sont apparus un peu partout.

Le tatouage c'est quoi?

Le tatouage désigne le fait de graver la peau en pratiquant des micro-injections de pigments à l'aide d'aiguilles et d'appareils spécialement développés à cet effet. Les dessins réalisés par tatouage sont irréversibles et définitifs.

Histoire du tatouage

La volonté de modifier son corps par l'implantation d'encre et de pigments sous la peau ne date pas d'hier. Les modifications corporelles indélébiles ont déjà été pratiquées en Europe et en Asie depuis la période néolithique. Une des preuves de l'ancienneté du tatouage a été représentée par la découverte de l'homme des glaces surnommé «Ötzi» découvert gelé à 3200 mètres d'altitude à la frontière entre l'Italie et l'Autriche. Ce chasseur, qui a vécu entre 3350 et 3100 av. J.-C., arborait des tatouages le long des lombaires et sur les jambes.

Dans la culture européenne, les marins furent les personnes les plus longtemps identifiées au tatouage. Ce sont eux qui au XVIII siècle après leurs explorations dans le Pacifique sud sont rentrés avec des tatouages tribaux. D'ailleurs le mot anglais tatoo vient du tahitien tatau qui signifie marquer ou dessiner. En 1858, le terme a été officiellement francisé en tatouage.

Les raisons de se faire un tatouage

Si l'on ne se tatoue plus pour afficher son appartenance à un groupe, on le fait pour exprimer son identité personnelle et revendiquer son originalité. Du reste, les dimensions de l'esthétisme et de la séduction sont les principales raisons évoquées par les tatoués. Il ne s'agit plus d'embellir le corps par des ajouts externes et superficiels mais d'y graver de manière permanente des signes personnels de beauté. Le tatouage peut également symboliser une période importante de la vie ou représenter un changement.

Avant

Si tu comptes te faire tatouer, en premier lieu il faudrait pouvoir te renseigner sur la réputation du salon de tatouage qui t'intéresse. Avant de passer à l'acte, n'hésite pas à vérifier le sérieux du tatoueur en le questionnant personnellement sur les éléments qui te tracasseraient. Le choix du motif et de l'endroit à tatouer est tout aussi crucial, car comme tu le sais si bien un tatouage est irréversible et indélébile. Evite les petits TITI jaune et autres représentations infantiles, ou pire un image qui représente ton amour de vacances. Si tu veux que ton tatouage soit unique et personnalisé, tu peux toi-même dessiner le croquis du tatouage. Pour l'emplacement, il faut absolument que tu penses à long terme. Dans certaines professions la vue d'un tatouage pourrait te décrédibiliser ou pire te dévaloriser lors de l'entretien d'embauche. Imagine-toi également dans 30, 40 ou 60 ans, la peau des bras toute mollassonne, les seins pendants et pour les femmes le ventre marqué par les grossesses! C'est pourquoi, demande toujours l'avis du tatoueur, qui par ses années d'expérience saura te conseiller parfaitement sur les possibles répercussions de l'emplacement de ton tatouage. A cet égard le tatoueur a le devoir de suivre un code de déontologie, qui l'interdit de tatouer le sexe, les mains et le visage de ses clients.

Pendant

Les indispensables précautions d'hygiène sont à respecter et à appliquer scrupuleusement avant que les aiguilles transpercent ta peau. Outre le port de gants et la désinfection des mains, jette un oeil à l'état général de propreté des lieux, à la désinfection des outils ainsi que du plan de travail, à l'utilisation d'un maximum de matériel à usage unique et à la présence effective d'appareils de stérilisation. Bref, à toutes les précautions nécessaires pour éliminer les risques de contamination.

Après

La séance de tatouage terminée, le tatoueur désinfecte la plaie avec une solution antiseptique et applique un pansement pour protéger l'épiderme. Il est conseillé de garder le pansement dans les 2 à 6 heures qui suivent l'intervention et d'en mettre un nouveau pour la nuit. Le tatouage est alors nettoyé à l'eau tiède sans frotter ou avec un produit antiseptique, puis essuyé par petits tamponnements à l'aide d'une linge propre. Une fine couche de crème cicatrisante peut être appliquée. Pour cela demande l'avis de ton pharmacien qui te conseillera un produit adapté à tes besoins. La deuxième nuit, sauf avis contraire du tatoueur, tu peux ôter le pansement afin de laisser respirer ton tatouage. La journée par contre, un pansement adapté à tes activités doit être appliqué. Les rayons du soleil sont à bannir pendant au moins un mois ainsi que tout contact avec la poussière. Tu penseras également à tes vêtements qui doivent être de préférence amples et en coton, car la laine, le nylon et autres matières synthétiques peuvent coller à la peau. Après la cicatrisation complète, il faut prendre soin au maximum de ta peau en l'hydratant de manière régulière et ainsi ton tatouage se conservera très bien.

Est-ce que ça fait mal?

Il est clair que le tatouage n'est pas une partie de plaisir, mais entre ceux qui décrivent la douleur comme un picotement, un grattement ou une petite brûlure et ceux qui y voient le moment le plus douloureux de leur vie, il y a un écart important qu'il faudrait pouvoir éclaircir. Il est vrai que la sensibilité à la douleur varie d'une personne à l'autre, cependant elle dépend directement de l'endroit où l'on se fait tatouer: les endroits les plus sensibles étant le dessous de bras, l'arrière des cuisses et le flanc. D'autre part, il est évident que la douleur est liée à la durée de tatouage et à sa taille. Une grande pièce dans le dos ne sera pas égale au petit dessin sur l'épaule. Certains disent que les 5 premières minutes sont les plus douloureuses car il faut s'habituer à la douleur. Sache que le corps dispose de sa propre protection pour calmer la douleur. L'endomorphine est une hormone sécrétée par le cerveau qui agit comme anesthésiant.

Partager
© 2013-2018, skool.ch - by etucom
Mentions légales : ce site appartient à la société Etucom sàrl qui en assume l’entière responsabilité et signe les contrats de placement. Plus d’informations sur etucom.com