regles_modes

Les règles d'or de la mode

Pour éviter les fautes de goût, les moqueries ou pire l'exclusion, il faut que tu maîtrises les quelques règles de base de l'habillement. Ta morphologie, tes activités, ton statut sont autant de détails qui peuvent influencer ta garde-robe.

Tes habits à la bonne taille

La première règle en matière de bon goût vestimentaire est de choisir ses fringues à la bonne taille. Qui ne s'est pas moqué de Steve Urkel avec ses habits trop courts qui lui donnaient une allure de gringalet immature?! Alors passe en revue ta garde-robe et vérifie ces quelques détails: la longueur des manches doit s'arrêter aux poignets, les t-shirt, les vestes et autres pulls doivent s'ajuster à tes épaules, les pantalons ne doivent être ni trop longs ni trop larges et se porter à la taille (et non en bas des fesses). Autrement dit, il suffirait que tes habits actuels soient parfaitement à ta taille pour qu'on te donne une bonne note sur l'échelle du bon goût vestimentaire. Il est normal que tu aies de la difficulté à te séparer de tes habits, soit parce que tu as un rapport affectif et nostalgique avec eux, soit parce que tu ne veux pas admettre que tu as grandi ou que tu as changé de morphologie. La solution est de faire un tri définitif dans ta penderie en ne gardant que ce qui te va vraiment.

Tes habits selon ta morphologie

Savoir t'habiller selon ta morphologie, c'est connaître parfaitement ton corps avec tes points forts et tes points faibles. Tu verras qu'il est difficile de porter un regard juste sur toi-même, car on a tous tendance à se juger de manière bien trop sévère. Pour éviter que ton jugement soit complètement faussé par des complexes, tu peux demander à l'un de tes amis de te donner son avis, il sera certainement bien plus objectif que le tien.

As-tu des épaules étroites, carrées, larges, tombantes. Tes hanches sont-elles plutôt larges ou peu développées? Tes bras sont-ils un peu mous, potelés, longs, minces? Tes jambes sont-elles plutôt longues, petites, avec des cuisses musclées, ou des cuisses un peu fortes? As-tu un petit bidon à dissimuler ou à mettre en valeur?

Un conseil: évite de dissimuler tes rondeurs sous des habits XXL. Avant de vouloir camoufler tes formes ou tes défauts il faut savoir mettre en valeur tes atouts. En effet, savoir s'habiller selon sa morphologie c'est savoir attirer le regard sur tes qualités physiques. Par exemple, si tu as des hanches larges tu peux mettre en avant ton buste avec un joli décolleté ou porter un pull de couleurs vives, une chemise un peu cintrée, ou des pulls longs. Ce qu'il faut éviter ce sont les pantalons ou les jupes imprimés, les pantalons larges et les t-shirt trop courts.

Même si une fringue est super à la mode, que tu aimes sa coupe ou sa couleur, il vaut mieux être raisonnable et renoncer à l'acheter si elle ne correspond pas tout à fait aux courbes de ton anatomie.

Un look adapté à la situation

On ne porte pas son petit pull à paillettes un dimanche après-midi chez sa grand-mère tout comme un jeans lors d'un entretien d'embauche. Cela va de soi, mais cela prouve qu'il faut toujours adapter ta tenue en fonction des circonstances et en fonction des personnes que tu rencontres, pour ne pas t'exposer à la critique ou aux remarques désobligeantes. La plupart des vêtements sont conçus, coupés, fabriqués pour une situation précise alors ne te mélange pas les pinceaux et porte-les aux occasions propices.

Malgré une certaine liberté de choix, nous sommes tous contraints d'adopter un style vestimentaire conforme aux attentes des autres. Mais pourquoi? Ce conformisme est avant tout un signe d'appartenance et de reconnaissance à un groupe. Adopter le même look vestimentaire c'est affirmer que l'on partage les mêmes idées, les mêmes opinions et les mêmes coutumes. Dans le monde du travail, le costard cravate est de rigueur. Une personne qui ne voudrait pas se soumettre à cette règle serait ouvertement exposée à la réprobation voire même à la sanction. Cet exemple montre la force des styles vestimentaires dans le processus d'intégration à un groupe.

Les accessoires

Envie de fantaisie sans dépenser trop? Les accessoires sont faits pour ça. Paires de lunettes, bracelets, colliers, gants, ceintures, chapeaux, montres, chaussures ou sacs, ils sont tous des éléments indispensables pour créer un look original et personnel. En un clin d'oeil, ils peuvent réveiller une tenue, donner du pep à un look trop sage et égailler tes habits les plus tristounets. Si tu es un peu débrouille, tu peux dégoter des petites merveilles pas trop chères. Et si ton budget est trop serré, tu peux toujours récupérer de vieilles babioles à tes parents ou à tes grands-parents, effet vintage garanti! L'avantage des accessoires c'est qu'ils apportent la pointe de fantaisie qu'il manquait à tes tenues et permettent de te distinguer des autres.

Les achats adaptés à tes besoins

Pour éviter de te laisser aller à des achats compulsifs inutiles, nous te conseillons de faire un état des lieux de ta garde-robe. Crée différentes catégories d'habits en fonction des occasions où tu les portes. Par exemple, les vêtements basiques et fonctionnels (jeans, t-shirt, pull), les vêtements sportifs (training, jaquette, t-shirt), les vêtements de soirées ou d'occasions spéciales (robe, chemise, costard cravate). La quantité d'habits de ces différentes catégories doit être proportionnée à ton utilisation hebdomadaire. Si tu passes 5 journées complètes sur les bancs d'école, il te faudra une garde-robe composée à 70% d'habits basiques. Si tu sors à peu près 2 soirs par semaine en discothèque, 10% de ta garde robe, et pas plus, seront composés d'habits un peu plus sophistiqués. Et si tu exerces une activité physique 3 fois par semaine, 20% de ta garde robe lui seront dédiés. Connaître ses véritables besoins c'est éviter d'acheter inutilement des habits que tu ne porteras pratiquement jamais et qui resteront sûrement sous une pile, au fond de ton armoire.

Partager
© 2013-2018, skool.ch - by etucom
Mentions légales : ce site appartient à la société Etucom sàrl qui en assume l’entière responsabilité et signe les contrats de placement. Plus d’informations sur etucom.com